Un youpi non fortuit

En exploration musicale constante pour illustrer mon état d’âme évolutif, titillé aussi par le « goût des autres » (qui peut-être à gerber d’ailleurs… pas le film), je me suis r’trouvé un chouette petit morceau de Cornu (un nom qui me convient pas mal, avouez !!!), remixé par le génial Kid Loco (que l’on peut retrouver sur son non moins génial CD « Jesus Life For A Children Under 12 Inches »). Son titre ? Youpi !

Je me souviens l’avoir écouté en riant, en compagnie d’un spectre qui lui ne riait pas, sur une autoroute hollandaise il y a un peu plus d’un an, lorsque je fis une grossière erreur de parcours pleine de naïveté (mea culpa, mea maxima culpa). Prémonitoire sans doute, mais chouette morceau quand même.

Comme c’est bon kid-loco.jpg
Quand petit à petit
Tu sors de ma tête
Youpi, Yeah…

Comme c’est gai
Quand même à petits pas
Je m’éloigne de toi
Youpi, Yeah…

Comme c’est joyeux
On ne se verra plus
Jamais
Youpi, Yeah…

Comme c’est joli
Tes yeux qui pleurent
De mon mépris
Youpi, Yeah…

Je ne l’ai hélas pas trouvé sur YouTube (tiens, ça m’donnes une idée d’clip avec les quelques tofs à la con qui me restent ici ou là…), mais les paroles se suffisent à elles-mêmes il me semble. Et je confirme que toute ressemblance avec une situation passée et une personne existante n’est… ABSOLUMENT PAS fortuite !

Alors certes, on me dira que ces paroles sont chantées par une voix féminine; mais elles sont assez universelles pour être chantonées par moi aussi. Après tout, n’a-t-on pas entendu un troupeau de dindes glouglouter Confettis d’Eicher (un mâle) sans en comprendre d’ailleurs le sens ? Bref, j’peux m’permettre de m’approprier ces mots, ne serait-ce d’ailleurs qu’eu égard à ma dimension féminine hyper-développée qui hait les mensonges et leurs auteurs.

Oui, la vie est très belle quand on se détache d’un passé gâché par ce qui n’était qu’une vacuité insignifiante pour s’occuper de ce qui est vrai.

Car j’m’occupe, j’m’occupe même énormément, d’esprit et de corps, d’un avion à l’autre, d’un coin du monde à l’autre, au gré de mes envies et de mes plaisirs.

Et je ris de mes bêtises cornées passées, d’avoir pris une dinde à moitié chèvre pour un être vertueux. 

Bonne journée !!

Publicités

~ par nrs sur 10 octobre 2007.

3 Réponses to “Un youpi non fortuit”

  1. si tu savais c’que ca fait du bien de lire ça chez des mecs..l’impression qu’ça arrive qu’aux nanas..je ne me réjouis pas de ton malheur..mais bon..

  2. Tsss , ce qui fait du bien, c’est pas ça ! on le sait qu’il y a des congénères tout aussi s…. que les mecs !
    Mais non, ce qui fait du bien c’est de voir que tout finit par s’oublier, surtout les mauvais souvenirs, et que le coeur s’auto répare.
    Et j’ajoute, mais pour ça, il faut avoir passé du temps ici … en commençant par septembre, si possible, :

    ça fait du bien de savoir qu’un homme soit capable d’ouvrir les yeux aussi grands !!!!
    Alors… moi je dis : merci aux chèvres à moitié dinde ou l’inverse, je dis merci aux s …. qui finalement, nous servent un peu, à nous, les autres, pour faire des hommes, des hommes !
    Message non codé, mais alors, vraiment non codé ! 😉

    Pomme

  3. Die beste Online Poker Seite – 100 Euro Gratis

    The best Online Poker Room – 100 Euro free

    Jackpot: 2.387.534 Euro

    http://www.onlinepoker.de

    Das beste Online Casino Europas – 100 Euro Gratis

    The best Online Casino – 100 Euro free

    Jackpot: 3.457.223 Euro

    http://www.onlinekasino.de

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :