Alpha met l’quadra béta dans l’rouge

Peut-être ce (*) que j’aurais du dire avant-hier et hier.
Peut-être ce que je devrais dire aujourd’hui pour nier demain.
Pour ne plus peser sur quiconque.
Pour ne plus chuter.
Pour me protéger des autres, de vous, d’elle(s), et me réfugier endéans le mur de mes peurs intimes.
Pour protéger l’enfant dans sa tombe-monde, anonyme.

Elle est terriblement humaine cette fuite continue des bras qui veulent vous enserrer et vous protègent, qui n’est que la peur anticipée de les perdre et de tomber encore et toujours dans le vide sans fin d’une vie longtemps rêvée mais non vécue.

Oui, c’est peut-être ça que j’aurais du dire ou que mes angoisses résiduelles me dictent de dire. Mais la beauté simple de mon présent refuse qu’au nom de l’imparfait je le dise à mon futur. Car mon rouge n’est plus fait que de sang qui coule dans et de mon corps: la colère des cornes est partie. Et ne reste qu’une tristesse indifférente pour ce passé où je n’ai fait que survivre en rêve, avec parfois des larmes qui en surgissent et voilent mon regard.

couleursdansgris02.jpg

Mais je souris au soleil et aux couleurs de la vie dans le gris couleur Bruxelles. Enfin.

Bonne journée – mais si, mais si, ne vous fiez pas aux apparences: tout comme la semaine qui avance, elle est même très bonne au fil des minutes ! 

(*) AlphaFor the Wages (2007) – 08-for-the-wages.mp3

It’s late and it’s loud, got to get away
I’m scared, I’m not proud, of every day
I’m colouring in empty pages
Just giving my time for the wages

I don’t want to, want you ever to see me cry
It was always, always going to be goodbye

I didn’t think twice when you kissed me, once
Immune to advice, hearing foreign tongues
You lifted my life from the madness
A sweet golden light out of sadness

An’ I don’t want to, want you ever to see me cry
‘Cause it was always, always going to be goodbye

You’re not aloud to see
You had the best of me
It doesn’t matter now
I didn’t give a damn
‘Cause life is all a sham
I’m always wrong somehow

I don’t want to, want you ever to see me cry
It was always, always going to be goodbye
I don’t want to, want you ever to see me cry
It was always, always going to be goodbye

Publicités

~ par nrs sur 23 octobre 2007.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :