Mon avion m’attend

Et bien voila.

Ai liquidé quelques dossiers qui traînaient sur mon bureau – dont 2 concernent plusieurs centaines d’euros de remboursements en MA faveur de missions passées qui attendaient que je me bouge le cul (la lourdeur du passé, encore et toujours).

untitled.jpgMes factures sont payées.

Ma valoche est prête.

Un pote va m’amener à l’aéroport.

Alors, voilà, j’men vais. A Marrakech. Au soleil. A la lumière. Loin de la grisaille et de la pluie. Loin des amis d’ici aussi, hélas, mais parce que ma vie ne se résume plus à « 100% Bruxelles ».

Heureux, j’vous dis, au fil des jours qui passent, de mes rencontres et de mes rires, malgré les doutes et les préventions sur tel ou tel futur possible, pour ne pas faire les mêmes erreurs, ne plus faire mal, ne plus avoir mal.

Très heureux, enfin. Sans doute comme je ne l’ai jamais été depuis des années, depuis Juju. Oui, il fallait définitivement se débarasser de cette alacrité mensongère insignifiante qui m’a pourri la vie trop longtemps, et tourner la page de trois années dont il ne restera rien, rien, RIEN… et c’est tant mieux (*) – hormis Chacha, of course.

Voilà. A demain si j’en ai envie. Ou à dans une semaine si je n’ai rien à écrire d’ici là.

Et en tout état de cause… bonne journée !

(*) But not for me, de Gerschwin chanté par Chet Baker (bon, j’ai trouvé seulement cette (belle) version par Carolyn Leonhart  http://www.youtube.com/watch?v=B-CjQ_TEXc0)

They’re writing songs of love, but not for me
A lucky star’s above, but not for me
With love to lead the way, I’ve found more clouds are grey
Than any Russian play could guarantee

I was a fool to fall and get that way
Heigh ho, alas, and also lack-a-day
Although I can’t dismiss the memory of her kiss
I guess she’s not for me

[non repris dans la version de Chet Baker]
It all began so well, but what an end
This is the time a feller needs a friend
When every happy plot ends with a marriage knot
And there’s no knot for me

Publicités

~ par nrs sur 19 novembre 2007.

2 Réponses to “Mon avion m’attend”

  1. Tiens, Molvaer, Truffaz… je suis en terrain connu…. Ahhh le Nils… A quand le prochain album !!!

  2. Ne pas oublier Chet Baker qui « signe » cette entrée de blog ! A plus, mon « Lev » !
    N.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :