En passant par Lille…

Tous les ch’mins mènent à Rome, à c’qu’il paraît. Si Rome est le symbole du plaisir ou de la joie retrouvée, c’est vrai (d’ailleurs j’vais justement à Rome dans 3 semaines, avec « mieux pour du mieux » – y’a franchement pas photo !)

De Marrakech, j’ai renoué via l’web (merci Facebook) avec des amis… de Lille, époque « universitaire et militante », perdus de vue depuis trop longtemps… 2-3 ans.. Quoique.. De vrais amis ne se perdent jamais, même s’ils ne se voient pas ou plus because « les choses de la vie ».

Bref, par une nuit d’insomnie au clair de lune marrakchi, j’ai retrouvé l’ami Marc (voir son blog « politique » dans mes liens), doté maintenant de 2 enfants et d’un troisième qui va bientôt pointer le bout de son nez.

Et revenant du Moyen-Atlas marocain via Lille, hier soir, j’y ai revuantoine03.jpg Antoine et sa petite famille qui a grandi, Valérie (aux indiscutables talents de décoratrice que je vais MO-NO-PO-LI-SER pour mon loft… presque fini, si-si !), et leurs files, Marie et Eléonor, qui ont grandi… et la p’tite dernière, Adélaïde que je ne connaissais pas et avec qui j’ai fait ce matin un concours de tirage de langues que mes propres filles auraient apprécié.

antoine01.jpgComme quoi, tous les chemins mènent effectivement à Rome. Mais comme dirait l’ami Antoine en paraphrasant Antonio Machado, il n’y a pas UN chemin: il n’y a que le chemin que fait le voyageur au gré de ses pas… et ses traces passées sont comme l’écume sur l’eau, qui disparaît: car on ne revient jamais sur ses pas, on avance, y compris pour retrouver son passé.

Bonne journée !

antoine02.jpg

Musique du jour: Les variations Goldberg, de Bach, jouées par l’immmmmmmmmmmmmense Glenn Gould (1955)

Publicités

~ par nrs sur 28 novembre 2007.

15 Réponses to “En passant par Lille…”

  1. Tu reviens quand tu veux, la porte t’es toujours ouverte mon grand.
    On t’aime, et on est très heureux de t’avoir revu.
    Keep on walking!

  2. I walk the walk ! Camino !

    Bise mon grand.

  3. tin je suis vert 🙂

  4. Pas vert de rage quand même ??? Ce fut un passage rapide. On va faire mieux et plus complet dans quelques jours !

    Bise mon « Lev ».

  5. Certainement pas… au fait, si on doit loger du monde… aucun soucis nous avons une très modeste demeure, on se serrera un peu….

  6. Dans mon humilité grandissante, je prends de moins en moins de place ! ;o)

  7. Qui es tu ?

  8. Mmmm… si tu es MAZZO(la), ben moi, p’tet’ bien qu’j’suis NICO(las). Tilt ??? Ou j’me trompe complèt’ment ?

  9. Nico, t’en connais beaucoup, des Mazzo?

  10. Non, effectivement ! Mais il semble avoir du mal à m’reconnaître !!!

  11. Perdu dans le brouillard …
    dans la nuit bruxelloise ….
    ou l’Europe sévit ???

  12. Perdu dans le brouillard…
    Dans mes nuits bruxelloises…
    Où mon passé sévit….

    serait plus juste ! Bise Olive.

  13. Heureusement qu’en passant à Lille, T’as pensé à tous les copains !!!

  14. Ben figure toi que j’étais de passage à la nuit tombée, entre un avion et un train, de retour de Marrakech (j’avais pas d’vol direct pour Bruxelles).
    Ai donc suggéré à Toine de passer m’voir à la gare… et il m’a convaincu de passer la nuit chez ljui – salaud ! Et dès potron-minet, j’ai pris mon train. Je n’ai donc eu le temps de passer voir personne… ce que l’on réparera sans nul doute ce week-end !!!
    C’est avec plaisir que je te reverrai, ainsi que Marc et Cyrile.
    Bise, Olive !

  15. OUi!!!!!!!!!!!!

    Bonne fête mon Nico Ca me ferait plaisir
    A +

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :