Echo distant…

… d’il y a quelques semaines, revenu entre mes oreilles par la grâce du vent de sable sous les étoiles. 

X (une relation, amie d’mon ex): « Alors ça y’est, il est dans son loft  ? »

(un ami, un frère, qui est aussi l’ex de cette amie d’mon ex… euh, vous suivez ???): « Oui« .

X: « Parait qu’il y reçoit des amis. Mmf’… T’as été invité toi ? C’est comment ? »

Y: « Pas pu y aller. Mais je crois qu’c’est très chouette. »

X (fière et bravache de sous-entendus): « Ouai, mmf’, mais en attendant, hein, il s’y retrouve tout seul, hein ? Mmf’ !« 

Y (hilare): « Mais… tant mieux pour lui, le bienheureux !« 

*  *

Moralité 1: y’a pas que les chiens qui aboient, y’a aussi les dindes qui glougloutent. Ca n’change rien aux caravanes qui passent…

Moralité 2mieux vaut être seul que mal accompagné; et mieux vaut être bien accompagné périodiquement, en toute circonstance et définitivement.

Moralité 3: y’a quand même des baffes qui s’perdent, quand on y pense… But I’m peace an’ love !

Moralité 4: on reconnaît ses amis à la manière dont ils comprennent (et donc partagent) votre bonheur. Merci pour ça « ma poule » !

Bon, même au fin fond du désert, hein, où l’on chope le net aussi, mon echo préféré reste celui de Pink Floyd, à Pompéï, « Echoes » ( en 3 parties: ici , encore , encore, et ). Avec ces paroles mythiques (enfin pour moi… et pour eux aussi d’ailleurs): « Strangers passing in the street, By chance two separate glances meet, And I am you and what I see is me« , ou le début de l’empathie, qui se développera ensuite avec Dark Side of the Moon.

J’ai rencontré pas mal d’étrangers depuis plusieurs mois, et nos regards se sont souvent croisés. Ils m’ont pris par la main, m’ont aidé à traverser mon « pays » pour mieux me comprendre, moi. Ca, ça se nomme… « des amis ». Des vrais.

Alors, pour eux, ici et là, et là-bas encore, du levant au couchant, bonne journée… an’ music !

Overhead the albatross hangs motionless upon the air
And deep beneath the rolling waves
In labyrinths of coral caves
The echo of a distant time
Comes willowing across the sand
And everything is green and submarine.

And no-one called us to the land
And no-one knows the wheres or whys
But something stirs and something tries
And starts to climb towards the light

Strangers passing in the street
By chance two separate glances meet
And I am you and what I see is me
And do I take you by the hand
And lead you through the land
And help me understand the best I can

And no-one calls us to move on
And no-one forces down our eyes
And no-one speaks and no-one tries
And no-one flies around the sun

Cloudless everyday you fall upon my waking eyes
Inviting and inciting me to rise
And through the window in the wall
Come streaming in on sunlight wings
A million bright ambassadors of morning

And no-one sings me lullabies
And no-one makes me close my eyes
And so I throw the windows wide
And call to you across the sky

Publicités

~ par nrs sur 18 février 2008.

Une Réponse to “Echo distant…”

  1. […] rawartint wrote an interesting post today onHere’s a quick excerpt… d’il y a quelques semaines.  X (une relation, amie d’mon ex): “Alors ça y’est, il est dans son loft  ?“ Y (un ami, un frère, qui est aussi l’ex de cette amie d’mon ex… euh, vous suivez ???): “Oui“. X: “Parait qu’il y reçoit des amis. Mmf’… T’as été invité toi ? C’est comment ?“ Y: “Pas pu y aller. Mais je crois qu’c’est très chouette.” X (fière et bravache de sous-entendus): “Ouai, mmf’, mais en attendant, hein, il s’y retrouve tout seul, hein ? Mmf’ !“ Y (hilare): “Mais… tant mieux pour lui, le bienheureux !“ *  * Moralité 1: y’a pas que les chiens qui aboient, y’a aussi les dindes qui glougloutent. Ca n’change rien aux caravanes qui passent… Moralité 2:  mieux vaut être seul que mal accompagné; et mieux vaut être bien accompagné périodiquement, en toute circonstance et définitivement. Moralité 3: y’a quand même des baffes qui s’perdent, quand on y pense… But I’m peace an’ love ! Moralité 4: on reconnaît ses amis à la […] […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :