Assassin !

De retour d’une ballade fin de journée dans La Valette, au nom français mais au parlé d’origine arabo-italien, j’ai appris la mort d’Hugo Claus.

Hugo Claus, un grand écrivain flamand. Pas belge – il le disait lui-même: fla-mand. Mais un flamand anti-extrémiste et anti-séparatiste, peintre au sein du groupe Cobra, mais surtout écrivain donc, au fil du temps, auteur d’un magnifique livre « Le chagrin des belges » qui réglait son compte à une certaine droite flamande qui s’était compromise avec les nazis.

Hugo Claus est mort donc, ce matin. A sa demande. Hein ? Quoi ? Comment à sa demande ? Ben oui, à sa demande, parce qu’en Belgique on a le droit, lorsqu’on est malade incurable, et à bout de souffrir ou de se voir dégénérer, de demander à être euthanasié. Souffrant de la maladie d’Alzheimer, Hugo Claus ne voulait pas devenir un végétal – pour lui et les siens.

Euthanasié. Houuuu, quel mot horrible, non ? Et pourtant il recouvre une signification simple ici, le choix de partir quand on le veut et de trouver un médecin pour vous y aider.

Un médecin a aidé ma mère, il y aura 7 ans dans 3 semaines. Parce que ma mère l’avait demandé longtemps avant de tomber dans le coma. Et parce qu’après avoir hésité -car je ne pensant qu’à moi et pas elle, je ne pensais qu’à empêcher ma perte et non à sa paix, j’ai finalement confirmé la demande. Pour elle.

Oui, j’ai tué ma mère, Mme Boutin, Conseillère du Pape.

Oui, je suis un assassin, Mme Dati, Sinistre de la Justice, parvenue de service, et je l’ai fait selon la loi, la belge, dans le pays où je vis et qui est tout aussi respectueux des droits de l’Homme que le mien, la France.

Oui SarkoLéon, je l’ai fait, parce qu’aller perdre du temps à consulter des « sommités médicales », outre que c’eut été insultant pour son médecin, n’aurait pas soulagé  une seule seconde ma mère de sa souffrance et de son désir de partir en paix, en être humain respecté.

Oui, vous les catho intégristes, grenouilles de bénitier gavées de bondieuseries imaginaires sur les « saints martyrs » du temps de la Rome antique, vous qui prétendez contrôler nos vies pour remplir les vôtres, totalitaires que vous êtes, oui j’ai pêché contre VOS valeurs, et je m’en fout, car elles ne sont pas les miennes. Parce qu’il n’y a rien de sublime dans la souffrance, rien, rien: il n’y a que la souffrance elle-même.

Des remords ? Aucun. Des regrets ? Un seul: ne pas avoir pu ramener ma mère chez elle pour qu’elle y finisse sa vie, comme elle en émit le souhait la dernière fois qu’elle me parlât dans sa chambre d’hôpital anonyme.

Alors voilà, j’espère qu’on va enfin devenir humain, à Paris, et que Mme Sébire, elle, pourra mourir chez elle plutôt que de devoir s’exiler en Suisse ou ailleurs pour son dernier voyage.

Parce que nous sommes tous des Hugo Claus, avec ou sans talent.

Bonne soirée.

Publicités

~ par nrs sur 19 mars 2008.

4 Réponses to “Assassin !”

  1. La paix avec toi mon ami, et avec celles et ceux qui choisissent de partir dans la dignité.
    Je te souhaite un magnifique printemps et t’embrasse,
    P.

  2. Pour Mme Sébire, c’est trop tard. A force de tergiversation de la part des autorités politiques, elle a fini par mourir toute seule chez elle. Quand j’ai entendu ça hier soir à la radio, j’ai eu un haut le coeur.
    Honte à Dati, honte à Boutin et à ceux qui lui ont refusé une mort digne et sereine.
    vous ne méritez même pas notre mépris.

  3. Merci mon P. Magnifique printemps à toi aussi.
    Oui, quelques minutes après avoi écrit ce blog, j’ai reçu une « alerte » de Le Monde au sujet d ela mort de cette dame, chez elle. Chez elle. J’espère, et veux croire, qu’elle a trouvé quelqu’un qui lui a fait un don d’être humain en l’aidant dans son choix.
    Nick

  4. Qu’on laisse mourir quelqu’un dans la souffrance relève de la lâcheté, de l’égoïsme et de l’indifférence. Caractéristiques trés répandues de nos jours …
    Pomme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :